Feeds :
Articles
Commentaires

Qu’est-ce que la Décadence ?

radio_courtoisie.jpg

Le monde de la philosophie
Philippe Némo / Alain Lanavère / Bernard Valade

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

4 Réponses à “Qu’est-ce que la Décadence ?”

  1. Will dit :

    Très déçu par Némo en ce moment, il se fait vieux, ne tient plus en place, ne sait plus diriger un débat comme à l’époque de France Culture. Et les émissions de débat de Radio Courtoisie partent souvent en complète roue libre, sans directions, exceptés ceux du très expert mais un peu trop bavard Pascal Lassalle. J’en viens même à apprécier les émissions pourtant très plan-plan mais carrément mieux structurés des France Inter et France Culture, c’est dire !

    Radio Courtoisie dirigé par De Lesquen se réfugie dans son petit monde bien catho tendance FN et s’étonne après cela que le CSA ne lui ouvre pas de larges audiences régionales !

  2. NR dit :

    C’est tout l’inverse pour moi. Concernant FC, cela fait déjà un certain temps que je n’écoute plus guère que Finkielkraut, tant le sectarisme idéologique et l’inanité des programmes de cette radio m’insupportent.

  3. Will dit :

    France Culture est gnan-gnan et sirupeux, à part Finkielkraut. On peut aussi écouter les conférences d’Onfray durant le mois d’août, je ne sais pas si c’est votre tasse de thé, mais en tout cas, le Normand dit son compte à pas mal d’idoles soixante-huitardes : Blanchot, Foucault, Deleuze, Sartre, etc en prennent vraiment pour leurs grades. Sans oublier le compte exact que détaille Onfray des philosophes impliqués dans la collaboration ou le Pétainisme (dont beaucoup sont devenus des idoles dans nos universités, comme le pontifiant Merleau-Ponty)…

  4. Will dit :

    Franchement, vous trouvez encore votre bonheur sur Radio Courtoisie ? Mis à part la période de la Manif pour Tous où j’ai commencé à les écouter avec un rare bonheur, je trouve que la radio se replie sur elle-même de manière éhontée.

    De Lesquen est un nobliau arrogant tout à fait insupportable et prétentieux, en plus d’être haineux et étroit d’esprit.

    Les émissions d’Histoire sont SEMPITERNELLEMENT consacrées à des figures de la Royauté, Radio Courtoisie tombe dans le cliché inverse de notre époque comme quoi seul la Royauté est intéressante, j’appellerai ça la « bernisation » de Radio Courtoisie, seul la Royauté devient intéressante à leurs yeux.

    Les émissions sont tenus par des vieux cathos coincés cacochymes, avec des voix d’hiboux humains.

    Les questions aux auditeurs sont inutiles tant les questions sont le plus souvent stupides, sans intérêts, complotistes, ou sans rapport avec l’émission.

    Les émissions d’économie sont TELLEMENT unilatéralement libérales, d’un libéralisme dans son sens le plus corseté et bourgeois du terme, avec les innénarables épouvantails Garello et Fred Aftalion qui croient sincèrement que tout le monde va épargner comme le font eux-mêmes ces bons bourgeois de bonne famille.

    Et c’est quasi sempiternellement (oui, j’aime ce beau mot qui exprime bien ma lassitude) les mêmes invités, que tous les directeurs d’émissions se refilent à chaque émission, comme si la France toute entière ne comptait qu’une trentaines de personnes intéressantes.

    Résultat : je préfère même des émissions à tendance populistes sur RMC, comme Les Grandes Gueules ou Carrément Brunet, qui sont cent fois plus énergiques que les filets d’eau bénites délivrés par paquet sur cette chère radio.

Laisser un commentaire